Ruforum Young African Entrepreneurs Competition (Ruyaec) 2021/Le Concours Des Jeunes Entrepreneurs Africains De Ruforum 2021 (Ruyaec)

English The Regional Universities Forum for Capacity Building in Agriculture (RUFORUM) is a network of 129 Universities in 38 African countries is pleased to announce the 2021 RUFORUM Young African Entrepreneurs Competition (RUYAEC). The 2021 RUFORUM Young African Entrepreneurs Competition (RUYAEC) whose overall purpose is to catalyse entrepreneurship through the promotion of business innovation and provision of seed funding to young entrepreneurs with creative and innovative business ideas among African youth. RUYAEC invites young (<35 years) African entrepreneurs and incubates to compete for 20 awards to showcase their innovations, enterprises and business concepts and propositions. French Le Forum régional des universités pour le renforcement des capacités en agriculture (RUFORUM) est un réseau de 129 universités dans 38 pays africains a le plaisir d'annoncer le concours des jeunes entrepreneurs africains de RUFORUM 2021 (RUYAEC). Le concours des jeunes entrepreneurs africains de RUFORUM 2021 (RUYAEC) dont le but général est de catalyser l'esprit d'entreprise par la promotion de l'innovation commerciale et l’octroi de fonds de démarrage aux jeunes entrepreneurs ayant des idées commerciales créatives et innovantes parmi les jeunes africains. RUYAEC invite les jeunes entrepreneurs et incubateurs africains (<35 ans) à concourir pour 20 prix afin de présenter leurs innovations, leurs entreprises et leurs concepts et propositions d'entreprise.

English

About RUYAEC
Africa is a continent of hope; its youth are at the centre of its renaissance and they are the fastest-growing demographic with Africa’s population expected to more than double by 2050 to 2.4 billion. There are over 200 million Africans aged between 15 and 24 years making Africa the youngest continent on the globe and by 2040, Africa’s young workforce will be the largest in the world, surpassing that of both China and India. The youth in Africa are ambitious; most becoming economically active and entrepreneurial out of necessity, and they are demonstrating a wealth of resourcefulness and inventiveness providing a range of enterprises and services. An African youth is at least doing something be it in the garden, or at least in a corner of an urban centre. Despite this ingenuity, these young entrepreneurs have limited right opportunities and access to skills development, mentors, social networks, and finances that could escalate their business enterprises. Several have learned the power of telecommunication technology and social media and are growing their businesses on this front, many are still struggling but have a high potential given increased access to financial services and markets, business connections, education, training and exposure, mentorship and support systems for networking that unlock their full potential.

Increasingly, it is being recognized that Africa needs to utilise a different set of capital to grow its entrepreneurs to a competitive level on a global dimension. In seeking to do so, it is recognized that collaboration and professionalism are two important ingredients to building an entrepreneurial culture and base that can facilitate entry, survival and further innovativeness of the young African entrepreneurs in business. It is therefore imperative that a dynamic ecosystem of actors and resources that further business incubation, facilitate access to capital and business development services, strengthen mentorship, networking and exposure, as well as peer-to-peer support, are explored, implemented and supported sustainably. The focus of such actions is to ensure that the burgeoning young enterprises’ mortality is reduced and they are spurred to achieve their considerable potential in speeding inclusive economic growth and facilitate better livelihoods and poverty reduction. Despite active involvement in enterprise development, many of Africa’s youth businesses are concentrated in limited sectors; for example, 64% of the youth in sub-Saharan Africa involved in the retail, hotel and restaurant trade with almost all (97%) of youth businesses in the retail sector being low-growth businesses and 54% of which offer employment to only the business owner. Even amidst these presumably grim statistics, Africa’s young entrepreneurs offer great opportunity to; create new businesses, drive and shape innovation, speed up structural changes in the economy, and introduce new competition-thereby contributing to productivity and expanding the employment base by absorbing several other young people into their enterprises. Africa’s young entrepreneurs thus need critical support to successfully go through the entrepreneurial pipeline with the focus being to see more young people as established business owners; who own and manage a business that has been in operation for more than 42 months. Moving this direction is not only strategic but important at the national and regional level as a foundation to increasing the range of jobs that they create in the economies, increase their participation in the economy as well as strengthen financial inclusion of the youth in Africa.

Purpose

The RUFORUM Young African Entrepreneurs Competition primary purpose is to promote business innovation through entrepreneurship and provide seed funding to young entrepreneurs with creative and innovative business ideas to be valorized and enhance and foster a spirit of entrepreneurship among African youth. The competition specifically seeks to:

  • Provide young entrepreneurs with the opportunity to showcase their businesses and share their development as an inspiration to many young African potential entrepreneurs
  • Bring collective action towards the provision of seed funding to young entrepreneurs through a transparent and competitive process.
  • Provide a platform for young entrepreneurs to demonstrate their impact and pitch their business with investors and stakeholders through capacity building opportunity.
  • Create a network of young entrepreneurs across Africa working together and sharing experiences that escalate youth contribution and job creation in Africa.
    Target group

The challenge will target young people between 16-34 years.

Remark:  When you are registering there is a place for you to upload your business/enterprise logo which is not mandatory, if it does not work at time you can skip it and upload it later. After registering for you to apply you need to click on "calls" where you will see different calls and selected the one that are still active, click on it and it will take you directly to the online Application form. Kindly note that you will not be required to upload a word document as an application form but you need to fill the form online. For now, you cannot save the form, you are only required to fill the form once and submit it. f you are not ready, you can copy the question in Word, work offline and then paste the answers in the online application form and submit it before the deadline on 31 May 2021.

French 

À propos de RUYAEC

L'Afrique est un continent d'espoir; sa jeunesse est au centre de sa renaissance et elle est le groupe démographique qui connaît la croissance la plus rapide, la population africaine devant plus que doubler d’ici 2050 pour atteindre 2,4 milliards. Il y a plus de 200 millions d’Africains âgés de 15 à 24 ans, ce qui fait de l’Afrique le plus jeune continent du monde et d’ici 2040, la jeune main-d’œuvre africaine sera la plus large au monde, dépassant celle de la Chine et de l’Inde. Les jeunes en Afrique sont ambitieux; la plupart deviennent économiquement actifs et entreprenants par nécessité, et ils font preuve d'une richesse de débrouillardise et d'inventivité en fournissant une gamme d'entreprises et de services. Un jeune africain fait au moins quelque chose que ce soit dans le jardin, ou du moins dans un coin d'un centre urbain. Malgré cette ingéniosité, ces jeunes entrepreneurs ont un accès limité aux opportunités et au développement des compétences, aux mentors, aux réseaux sociaux et aux finances qui pourraient faire croître leur entreprise. Plusieurs ont appris le pouvoir de la technologie des télécommunications et des médias sociaux et développent leurs activités sur ce front, beaucoup sont encore en difficulté mais ont un potentiel élevé compte tenu de l'accès accru aux services financiers et aux marchés, aux relations d'affaires, à l'éducation, à la formation et à la visibilité, au mentorat et au soutien des systèmes de mise en réseau qui débloquent leur plein potentiel.

De plus en plus, il est reconnu que l'Afrique doit utiliser un ensemble différent de capitaux pour faire croître ses entrepreneurs à un niveau compétitif à l'échelle mondiale. En cherchant à le faire, il est reconnu que la collaboration et le professionnalisme sont deux ingrédients importants pour construire une culture et une base entrepreneuriales qui peuvent faciliter l'entrée, la survie et plus d'innovation des jeunes entrepreneurs africains en affaires. Il est donc impératif qu'un écosystème dynamique d'acteurs et de ressources qui favorisent l'incubation d'entreprises, facilitent l'accès aux capitaux et aux services de développement des entreprises, renforcent le mentorat, le réseautage et la visibilité, ainsi que le soutien entre pairs, soient explorés, mis en œuvre et soutenus de manière durable. L’objectif de ces actions est de faire en sorte que la croissante mortalité des jeunes entreprises en plein essor soit réduite et qu’elles soient incitées à réaliser leur potentiel considérable pour accélérer la croissance économique inclusive et faciliter de meilleurs moyens de subsistance et la réduction de la pauvreté. Malgré une participation active au développement des entreprises, de nombreuses jeunes entreprises africaines sont concentrées dans des secteurs limités; par exemple, 64% des jeunes en Afrique subsaharienne sont impliqués dans le commerce de détail, l'hôtellerie et la restauration, la quasi-totalité (97%) des jeunes entreprises du secteur de la vente au détail étant des entreprises qui donnent de l’emploi seulement au propriétaire de l'entreprise. Même au milieu de ces statistiques vraisemblablement sombres, les jeunes entrepreneurs africains offrent une excellente opportunité de le faire; créer de nouvelles entreprises, stimuler et façonner l'innovation, accélérer les changements structurels de l'économie et introduire une nouvelle concurrence, contribuant ainsi à la productivité et élargissant la base d'emplois en absorbant plusieurs autres jeunes dans leurs entreprises. Les jeunes entrepreneurs africains ont donc besoin d’un soutien essentiel pour réussir dans la filière entrepreneuriale, l’objectif étant de voir davantage de jeunes comme chefs d’entreprise établis; qui possèdent et gèrent une entreprise en activité depuis plus de 42 mois. Aller dans cette direction est non seulement stratégique mais important aux niveaux national et régional en tant que base pour élargir l'éventail des emplois qu'ils créent dans les économies, accroître leur participation à l'économie et renforcer l'inclusion financière des jeunes en Afrique.

Objectif

Le concours des jeunes entrepreneurs africains de RUFORUM a pour objectif principal de promouvoir l'innovation commerciale par le biais de l'entrepreneuriat et de fournir un financement de démarrage aux jeunes entrepreneurs avec des idées commerciales créatives et innovantes à valoriser, à renforcer et à favoriser l'esprit d'entrepreneuriat chez la jeunesse africaine. Le concours vise spécifiquement à:

  • Offrir aux jeunes entrepreneurs l'opportunité de présenter leurs entreprises et de partager leur développement comme une source d'inspiration pour de nombreux jeunes entrepreneurs africains potentiels
  • Amener une action collective vers la fourniture de fonds de démarrage aux jeunes entrepreneurs à travers un processus transparent et compétitif.
  • Fournir une plate-forme aux jeunes entrepreneurs pour démontrer leur impact et présenter leur entreprise aux investisseurs et aux parties prenantes grâce à des opportunités de renforcement des capacités.
  • Créer un réseau de jeunes entrepreneurs à travers l'Afrique travaillant ensemble et partageant des expériences qui intensifient la contribution des jeunes et la création d'emplois en Afrique.

Groupe ciblé

Cette compétition appuiera les jeunes entre 16 et 34 ans.

Remarque: Lorsque vous vous inscrivez, il y a un endroit pour télécharger votre le logo de votre entreprise qui n'est pas obligatoire, si cela ne fonctionne pas à un moment donné, vous pouvez l'ignorer et le télécharger plus tard. Après vous être inscrit pour postuler, vous devez cliquer sur "calls" où vous verrez différents appels et sélectionné celui qui est encore actif, cliquez dessus et il vous mènera directement au formulaire de demande en ligne. Veuillez noter que vous ne serez pas obligé de télécharger un document Word comme formulaire de candidature, mais que vous devrez remplir le formulaire en ligne. Pour l'instant, vous ne pouvez pas enregistrer le formulaire, vous n'êtes tenu de le remplir qu'une seule fois et le soumettre. Si vous n'êtes pas prêt, vous pouvez copier la question dans Word, Travailer hors ligne puis coller les réponses dans le formulaire de candidature en ligne et le soumettre avant la date limite du 31 Mai 2021.